Poilant !

Raclette : comment bien réussir sa soirée raclette ?

L’hiver approche, et avec lui, ses traditionnelles raclettes ! Mais comment organiser une soirée raclette en étant sûr de ne pas commettre d’erreur ? On vous a fait un petit guide de la raclette !

Bien préparer sa raclette !

Comment choisir son appareil à raclette ?

La raclette, c’est tout un art. C’est pour cela qu’il existe plusieurs appareils à raclette, chacun répondant aux besoins de votre soirée ! Si vous êtes nombreux, l’appareil le plus convivial et efficace restera le célèbre modèle familial. Disposant de plusieurs « poêlons » (ou coupelles, si vous préférez), il saura mettre tout le monde d’accord ! Pour une raclette en petit comité, il existe des spécimens plus étroits et mignons, fonctionnant même à la bougie parfois ! Enfin, si vous êtes à la recherche d’authenticité, un appareil à la suisse vous garantira un repas dans les règles de l’art. À vos coupelles !

Quelle quantité de nourriture faut-il prévoir ?

Évidemment, ça va encore dépendre du nombre de convives attendus ! Pour calculer quelle quantité de nourriture prévoir, on fera marcher la règle du kilogramme : 1 kg de pommes de terre, 1kg de charcuterie, 1 kg de fromage pour 6 personnes. Ajoutez (ou retirez) ensuite 150 grammes de chaque par personne en plus ou en moins. C’est tout simple ! Et si vous en faites trop, ce n’est pas bien grave, ce sera l’occasion de recommencer le lendemain 😉

comment réussir raclette

Les règles d’or de la raclette

En tant que discipline à part entière, la raclette comporte certaines règles ! Ne pas les respecter entraînerait honte et damnation pour une éternité. Voici les points capitaux :

Faut-il éplucher les pommes de terre ?

Alors là, on dit non ! Une raclette digne de ce nom, c’est une raclette où l’on mange la peau de la pomme de terre. Et si vos convives décident de se brûler les doigts à essayer de retirer la pelure une fois la patate cuite, c’est leur problème… Vous n’entrerez pas dans ce cercle !

Faut-il retirer la croûte du fromage ?

Concernant le souci de la croûte du fromage, ça dépendra avant tout des préférences de chacun. Pour les uns, retirer la croûte serait un sacrilège, alors que ça semble un peu dégueu de tout manger pour d’autres. On vous conseillera donc de laisser vos tranches telles quelles, et tout le monde se débrouillera. Et puis au moins, ça vous fait moins de boulot !

fromage raclette

Les choix déterminants

Quelle charcuterie choisir pour votre raclette ?

De manière générale, tous les types de viande peuvent être associés à ce repas : à vous d’être inventif ! Après, si vous désirez limiter les risques en restant plus soft, vous pouvez vous fier au trident de base : jambon cru, coppa et rosette. Avec ce choix, vous vous rendrez sûrement compte qu’il restera toujours de la rosette à la fin de votre repas : il s’agit du théorème de la rosette infinie ! Les scientifiques n’ont toujours pas réussi à l’expliquer, mais il existe bel et bien.

Ai-je le droit de mettre quelques légumes pour la conscience ?

C’est tout à fait compréhensible : avec ce repas composé de gras en barres, votre conscience vous dit qu’un peu de verdure ne serait pas de trop. Alors si vous désirez la faire taire, quelques cornichons ou olives feront l’affaire ! Il est aussi possible d’utiliser de la salade, mais vous pourriez avoir l’air d’une mauviette. À vous d’assumer le risque !

Quelle boisson pour accompagner votre raclette ?

Il va falloir quelque chose à boire pour réussir à faire passer tout ça ! Pas la peine de réfléchir bien longtemps, le vin rouge est l’arme prédestinée pour la raclette. Si le vin n’est pas la tasse de thé de vos hôtes, une bonne bière se chargera aussi bien de la mission ! Enfin, vous pouvez aussi choisir de rester aux boissons non-alcoolisées : pourquoi forcément être bourré quand on mange de la raclette ?

Que boire avec une raclette

Vous connaissez à présent les règles d’or de la raclette. Maintenant, à vos assiettes !

 

Article précédent

Pipi rouge : pourquoi la betterave colore les urines ?

Article suivant

Bière et pipi : pourquoi la bière fait tant uriner ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *