15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://www.bigmoustache.com/blog 300 0

Livraison offerte à partir de 40€ (France métropolitaine)

01 48 05 08 73

Et si trop de sport nuisait à la libido ?

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le sport, c’est la santé. Un adage qui ne se vérifie pas toujours car attention, trop de sport tuerait la libido ou tout au moins réduirait l’ardeur masculine.

Et c’est prouvé ! Des chercheurs américains viennent de constater que les sports d’endurance comme la course à pied ou le vélo, pratiqués de manière intensive, auraient, un effet négatif sur la libido. Un exercice intense peut nuire à votre libido. Il semble pourtant contradictoire que le sport nuise à votre sexualité. Ne devrait-il pas au contraire vous permettre d’être plus en forme et en meilleure santé ? De nouvelles recherches ont révélé que les hommes qui travaillent beaucoup à la salle de sport ont moins d’intérêt et d’engagement dans le sexe, a rapporté le New York Times.

Mais trop de sport à quel point ? 

Quand peut on parler de «beaucoup» d’exercice à la salle de sport ? Ce que les chercheurs appellent des séances d’entraînement “prolongées et intenses”, concernent les coureurs de marathon, les cyclistes ou autres athlètes d’endurance. L’étude – dirigée par Anthony Hackney, professeur de physiologie de l’exercice et de nutrition à l’Université de Caroline du Nord, vient d’être publiée dans Medicine & Science in Sports & Exercise – a recensé 1 100 hommes adultes physiquement actifs au sujet de leurs habitudes d’exercice et de leur vie sexuelle. Il s’appuie sur des recherches antérieures qui, selon le Times, ont révélé que les athlètes féminines qui s’entraînent intensément et courent des marathons arrêtent parfois les menstruations car le stress d’un tel exercice peut entraîner des déséquilibres hormonaux. La question s’est alors posée afin de savoir si cela pouvait être vrai chez les hommes, aussi.

Des études antérieures ont révélé que des exercices modérés augmentent la testostérone et le désir sexuel chez les hommes, alors que des exercices extrêmes peuvent réduire la testostérone. Mais aucune étude antérieure n’a examiné les aspects plus émotionnels ou psychologiques de l’exercice et du désir chez les hommes.

La plupart des questionnés étaient des athlètes, et les chercheurs ont étudié leur exercice hebdomadaire en trois catégories : intense, modéré ou léger. Ils ont comparé ces catégories à la lumière de l’engagement des questionnés dans leur sexualité. “Les hommes dont les routines d’exercice étaient modérées ou légères en intensité ou en durée étaient beaucoup plus susceptibles d’avoir une libido modérée ou élevée que les hommes dont les exercices étaient particulièrement prolongés ou intenses”, écrit le Times. La fatigue et la baisse de la testostérone sont le facteur majeur de cette baisse de libido et donc du désir.

Alors finalement on en pense quoi ? 

La réflexion que l’on se fait alors, c’est qu’il est possible que le genre de personnes plus susceptibles de s’entraîner intensément soit accro à l’endorphine libérée, ce qui pourrait ainsi prendre le pas sur leur libido. Un autre facteur plus simplement pourrait être le manque de temps. Toute personne qui pratique une heure de rameur à la salle de gym chaque semaine ne souffrira pas d’un manque de libido à cause de cela par exemple.

Les résultats de l’étude font preuve d’ironie : ceux qui cherchent la meilleure performance physique dans le sport ne l’utilisent pas toujours dans le sport de chambre. C’est un peu comme avoir une Porsche et ne rouler avec que pendant une heure à 30 km/h, avant de la remettre dans le garage.

 

Partager:
Catégorie:Poilant !
ARTICLE PRÉCÉDENT
Des savons poilants pour des barbus au poil !
ARTICLE SUIVANT
Lalalab : imprimez vos photos les plus poilantes !

0 Commentaire

Répondre