Du poil et du soin

Fesses qui transpirent en été : que faire ?

L’été comporte parfois quelques points négatifs, notamment au niveau de la sueur … Et ceux qui transpirent des fesses peuvent en attester ! Mais que faire pour arrêter le supplice ? Big Moustache s’occupe de vos fesses !

Pourquoi sue-t-on des fesses en été ?

Une transpiration débordante !

Tout d’abord, sachez que votre cas n’est pas isolé, et il n’y a aucune honte à lire cet article en ce moment ! Oui, les fesses font partie des zones qui transpirent le plus, avec les aisselles et la région pubienne. Pas de chance, c’est aussi une partie du corps qui produit une sueur particulièrement épaisse et odorante (miam …) ! Difficile donc de passer inaperçu avec l’auréole dans le dos du short et l’odeur infecte qui nous suit tout au long de la journée …

Pourquoi les fesses ?

C’est vrai ça, qu’est ce qu’elles ont fait ces pauvres fesses pour mériter ça ? En soit, rien de mal, mais elles subissent leur position ! Oui, fermement enfoui derrière sous-vêtements et bermuda, votre popotin manque cruellement d’air et de ventilation. Alors pour le peu qu’il fasse chaud, c’est la cata ! Autre facteur d’importance : la force de friction. Oui quand vous gambadez tranquillement, vos brioches se frottent l’une à l’autre, créant de la chaleur … Un peu comme un naufragé qui essaierait de faire du feu avec deux bouts de bois, mais version arrière-train !

irritation fesses que faire

Les conséquences des fesses qui suent

Évidemment, c’est pas agréable, ça sent mauvais et ça peut être visible de l’extérieur. Mais figurez-vous que suer des fesses est susceptible d’avoir des conséquences bien plus importantes que des problèmes d’égo et de confort ! Faisons une petite équation : une transpiration latente engendrera la prolifération de bactéries dans votre postérieur. Ce dernier commencera à vous démanger, et le frottement de vos fesses amènera même des irritations ! Avec l’effet domino, vous pourriez vite vous retrouver avec des problèmes anaux assez pénibles, type hémorroïdes ou autre … beurk !

Que faire contre les fesses qui transpirent : nos solutions !

Les bons réflexes qui sauvent des vies !

Certains petits gestes sont capables de vous éviter bien des désagréments ! Et quand on lit les conséquences des fesses qui suent dans le paragraphe précédent, on se dit que le jeu en vaut la chandelle. D’abord, et ne serait-ce que pour des questions d’hygiène, changez régulièrement vos sous-vêtements (et n’attendez pas qu’ils soient dégoulinants de sueur pour le faire !) ! Autre technique, plus radicale, pour limiter la sueur aux fesses : se raser l’arrière-train ! Oui, ça peut paraître un peu spécial et inhabituel … Mais les poils retiennent la sueur et favorisent la prolifération des bactéries. Faites votre choix !

fesses qui suent que faire

Les substances magiques

Pour prévenir (ou guérir) des soucis de sueur au postérieur, pas la peine d’acheter un produit qui coûte la peau des fesses ! Pour vous assurer une journée sans une goutte de transpiration, un peu de poudre de talc infantile vous mettra à l’abri, et vous fera vivre un petit retour en enfance au passage. Enfin, si le mal est déjà fait, il va falloir désinfecter la zone pour limiter les démangeaisons ! Un peu de crème hydratante ou de pâte d’oxyde de zinc vous suffiront à apaiser les irritations. Des produits spécialement conçus pour le bien-être de votre lune se trouvent aussi en pharmacie … mais n’attendez pas que la situation soit critique pour y avoir recours !

Vous avez maintenant toutes les informations entre les mains pour vous assurer des fesses fraîches tout au long de l’été. Vous allez pouvoir déhancher votre popotin dans tous les sens sans aucun risque !

Article précédent

Que faire quand il fait chaud ?

Article suivant

Pour ou contre : la barbe en été (et en vacances)

1 Commentaires

  1. Jules
    29 octobre 2018 at 15 h 07 min — Répondre

    Vos remèdes sont efficaces à voir , et j’espère avoir un résultat positif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *