Je suis un homme, je perds mes cheveux... et ça me saoule - BIG Blog
15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://www.bigmoustache.com/blog 300 0

Livraison offerte à partir de 50€ (France métropolitaine)

01 48 05 08 73

Je suis un homme, je perds mes cheveux… et ça me saoule

Je perds mes cheveux… pourquoi ? Comment y remédier ? Quelles solutions ?
Si vous vous êtes déjà posé au moins une de ces questions : soufflez un bon coup, on vous dit tout.

Je perds mes cheveux, OK… mais j’aimerais bien savoir pourquoi !

On respire ! La chute de cheveux n’est pas une fatalité, et surtout, sachez qu’elle touche beaucoup d’hommes. Ce n’est donc pas le sort qui s’acharne sur vous, c’est simplement… l’alopécie (BIM, petit mot savant à placer en plein apéro, vous avez vu comme on vous aime ?). Et encore, on ne parle d’alopécie que quand on perd plus de 50 à 100 cheveux par jour et que cela a une incidence directe sur le cuir chevelu.

Suis-je sujet à l’alopécie ?

Peut-être, oui !
Il s’agit du mot médical pour désigner la perte de cheveux, qu’elle soit totale ou partielle. Elle peut prendre plusieurs formes et peut surtout être due à de nombreux facteurs : une maladie, la génétique, le stress, le changement de saison ou, tout simplement… le vieillissement. C’est le grand cycle de la vie.

On parle d’alopécie androgénétique héréditaire (oui, tout ça) quand elle est causé par une trop grande dose d’hormones masculines ; d’alopécie aigüe quand elle résulte d’une opération, d’un médicament, d’une carence ou encore d’un grand stress. Elle peut aussi être parfois localisée, ou bien congénitale – et il s’agit ici de sa forme la plus rare -. L’alopécie congénitale : rare, cette forme d’alopécie se traduit par une anomalie de la composition du cheveux ou de l’absence de racines.

Mais ce n’est pas certain !

Encore une fois, nous rappelons que la chute de cheveux est naturelle et que vous n’êtes peut-être pas concerné par l’alopécie. Les cheveux passent leur temps à tomber car ils se renouvellent et en général… plus on en a, plus on en perd ! Quoi qu’il en soit, si votre perte de cheveux vous inquiète, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Il est cependant important de considérer qu’en moyenne, les hommes commencent à perdre leurs cheveux sur le devant ou le sommet du crâne, et surtout, que de nombreux facteurs peuvent être à l’origine de leur chute :

  • la génétique,
  • une carence en vitamines,
  • certains traitements médicaux,
  • des lavages de cheveux trop répétés ou au contraire, pas assez,
  • l’agression des cheveux avec de l’eau trop chaude ou la chaleur du sèche-cheveux,
  • l’utilisation de produits aux composants agressifs,
  • un choc émotionnel

Je perds mes cheveux : que faire ?

Alopécie ou non, vous pouvez avoir envie de lutter contre la chute de cheveux. Votre mission si vous l’acceptez : contrer la loi de la gravité en mettant tout en oeuvre pour renforcer vos cheveux à la racine et donc ralentir leur inévitable chute (oui parce qu’à un moment, va bien falloir qu’ils tombent).

Votre dermatologue peut vous prescrire des soins spécifiques, et sachez qu’au quotidien, vous pouvez légèrement modifier votre routine pour mettre toutes les chances de votre côté. Voici nos conseils :

Sous la douche…

  • Privilégiez l’eau tiède plutôt que très chaude, moins agressive ;
  • Préférez des soins naturels, comme un shampoing sans sulfate ;
  • Prenez bien le temps de masser votre cuir chevelu à chaque shampoing ;
  • Lavez-vous les cheveux deux à trois fois par semaines maximum ;
  • Laissez sécher vos cheveux à l’air libre après les avoir lavés, le séchage à la serviette ne fait que les agresser davantage.

Dans la vie…

  • Tout comme vous prenez soin de vos poils avec des outils de qualité, prenez soin de vos cheveux avec des brosses aux poils naturels pour les démêler en douceur ;
  • Faites un point sur votre alimentation : plus elle sera équilibrée, plus vos cheveux seront en bonne santé ;
  • Détendez-vous : un peu de sport, de lecture ou même de méditation. Le stress favorise la chute des cheveux, alors autant vous en passer !

Mais, surtout : si vous perdez vos cheveux, ne vous faites pas de mouron et trouvez plutôt tous les avantages à cette situation. Focaliser dessus ne vous apportera qu’un stress supplémentaire. Vous êtes beau comme vous êtes : avec ou sans cheveux ; ne l’oubliez jamais !

Partager:
ARTICLE PRÉCÉDENT
Idée cadeau pour rasé ? Nos 10 suggestions au poil
ARTICLE SUIVANT
Points noirs : messieurs, nos 5 conseils pour vous en séparer !

0 Commentaire

Répondre