Pourquoi ma couleur de barbe change-t-elle au fil des années ? - BIG Blog
15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://www.bigmoustache.com/blog 300 0

LIVRAISON PAR MONDIAL RELAY GRATUITE, DÈS 50€ D'ACHATS (FRANCE MÉTROPOLITAINE) 🎉

01 48 05 08 73

Pourquoi ma couleur de barbe change-t-elle au fil des années ?

Pour vous les barbus, Big Moustache s’est penché sur un phénomène pileux que beaucoup d’entre vous rencontrent… le changement de couleur de barbe ! Entre aspect génétique et environnement, vous allez être surpris. 

Couleur de barbe : qui a décidé ?

Pour tout vous dire, c’est la mélanine ! Attendez, quoi ? On ne vous a jamais présenté Mélani-ne ? La mélanine, c’est un pigment naturel créé par les cellules de la peau. C’est elle qui détermine la coloration plus ou moins foncée de nos cheveux/poils. Elle peut parfois être agaçante, parce qu’on ne l’attend pas toujours là où elle est, mais elle protège notre peau des rayons ultraviolets qui proviennent du soleil. Alors oui, ils sont invisibles à l’œil nu mais ils peuvent nous nuire donc elle est quand même bien utile cette mélanine.  

Elle fait ainsi partie de notre patrimoine génétique et il en existe deux types :

  • Eumélanine. Si vous avez les poils bruns foncés ou noirs, c’est grâce à elle !  Et l’eumélanine n’est pas là sans raison. Un gène appelé “MC1R” produit des protéines, appelées “MC1R” elles aussi. Et ce sont ces mêmes protéines qui sont à l’origine de l’eumélanine. Si la protéine MC1R est inactive, alors vous produirez davantage de phéomélanine… Phéo-quoi ? 
  • Phéomélanine. C’est elle qui définit les couleurs claires, et plus précisément du jaune au rouge. Elle est présente chez chacun d’entre nous mais en plus forte quantité chez les personnes aux poils roux. 

Grosso modo, si vos poils sont bruns, ils sont chargés en eumélanine. S’ils sont blonds, l’eumélanine est toujours présente mais à moins forte dose. S’ils sont roux, c’est la phéomélanine qui est très présente. 

Ma couleur de barbe change : pourquoi ?

La couleur de votre barbe, c’est une chose mais son évolution, c’en est une autre ! Entre rumeurs et réalités, difficile de discerner le vrai du faux. Alors, voici ce qu’il faut retenir :

Les vraies raisons 

  • La génétique

Eh oui, la couleur de barbe est comme le reste du corps. Elle change, elle évolue, et c’est parfois lié à l’hérédité. Pour le coup, on n’a pas beaucoup de marge de manœuvre puisque c’est purement génétique et que rien ne peut y changer !

  • Le stress

On en parle peu mais le stress lié au boulot, aux petits et grands tracas de la vie quotidienne ont un impact ! Et ça peut jouer directement sur la couleur de barbe qui grisonne, vire au poivre et sel ou au blanc complet. Alors, zen, restez zen…

  • L’âge

Transition parfaite ! Avec l’âge, nos poils et cheveux grisonnent, et c’est normal ! Et comme chaque personne est différente, les poils grisonnants peuvent arriver à 24, 48 ou encore 62 ans. Il n’y a pas de règle, c’est la vie qui le décidera !

  • L’alimentation

Aaaah l’alimentation… Une mauvaise alimentation peut engendrer quelques carences ! Il arrive que celles-ci impactent la couleur des poils de notre barbe. Résultat ? Une barbe à plusieurs teintes! 

Les fausses raisons

  • La taille de barbe

Amis barbus… Non, tailler ou raser les poils de votre barbe ne la rendra pas plus foncée. Cette pensée s’est généralisée mais n’est pas véridique. Tailler sa barbe ne touche pas à la mélanine de votre corps.  

  • Le soleil 

Comme pour vos cheveux et vos poils de jambes ou bras, les rayons du soleil peuvent éclaircir la couleur de vos poils de barbe mais ils ne toucheront pas pour autant à votre couleur de barbe initiale. L’éclaircissement sera momentané car pas en profondeur. Si néanmoins, vous souhaitez changer de couleur de barbe, nous vous donnons quelques conseils ici.

Que votre barbe soit rousse, brune, blonde ou un peu des trois… PEU IMPORTE ! Nous on vous aime parce que vous êtes vous. Alors, si vous vous sentez bien dans vos poils, c’est tout ce qui compte ! 

Partager:
Catégorie:Barbe
ARTICLE PRÉCÉDENT
Comment minimiser l’irritation du rasage ?
ARTICLE SUIVANT
Rasage traditionnel : comment le maîtriser ?

0 Commentaire

Répondre