Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ? - BIG Blog
15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://www.bigmoustache.com/blog 300 0

LIVRAISON PAR MONDIAL RELAY GRATUITE, DÈS 50€ D'ACHATS (FRANCE MÉTROPOLITAINE) 🎉

01 48 05 08 73

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Le 2 février sera célébrée la Chandeleur. Et comme chaque année, vous allez vous gaver de crêpes tout en vous rappelant celles que faisait votre mère lorsque vous étiez enfant, telles des madeleines de Proust. Mais savez-vous pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ? Big Moustache vous raconte tout sur le sujet. Et que ça saute !

Pourquoi la « Chandeleur » ?

Les Romains, initiateurs de la Chandeleur

À l’origine, la Chandeleur n’a strictement rien à voir avec les crêpes. Ni avec la religion chrétienne d’ailleurs ! Car oui, durant l’Antiquité, ce sont les Romains qui dédiaient le 2 février à Pan, le dieu de la Nature. Et pour lui faire plaisir, les concernés avaient l’habitude de défiler de nuit dans les rues, une torche à la main. Le nom de cette fête ? La festa candelarum, qui peut se traduire par « La fête des chandelles » … La Chandeleur était née !

Mardi Gras Origines

Une fête chrétienne

Lorsque l’Empire Romain tombe pour laisser place aux chrétiens, au revoir les fêtes païennes qui célèbrent des dieux aux noms farfelus. Le pape balaye d’un revers de main les traditions Romaines. Mais que faire de ce joyau qu’est la fête des chandelles ? C’est le pape Gélase 1er qui est le plus inspiré : garder l’idée des chandelles, mais les disposer dans les églises en l’honneur du petit Jésus. Et pour que le concept plaise à tout le monde, il attribue à ces bougies le symbole d’une année fertile pour les paysans. Imagination sournoise, Gélase !

Et les crêpes dans tout ça ?

Les paysans et l’amour des crêpes

C’est toute une histoire ! Lorsque les paysans apprennent que la Chandeleur leur apportera des récoltes fleurissantes, ils décident d’aller un peu plus loin dans l’idée, et d’ajouter un encas symbolique. Et comment choisir autre chose que les crêpes ? C’est pas cher, c’est facile à produire grâce à l’excédent de farine dans les greniers, et puis en plus c’est bon ! Si on a l’imagination généreuse, on peut même voir la forme et la couleur de la crêpe symboliser le soleil, synonyme de bonnes récoltes, ou même une pièce de monnaie représentant la richesse. Mais ce n’est pas tout ! Comme ils ont de la suite dans les idées, ils choisissent d’y ajouter un petit rituel : la première crêpe doit être poêlée de la main droite, avec un Louis d’or dans la main gauche. Si elle est réussie, alors c’est le jackpot ! L’année sera donc riche et fertile pour le chanceux pâtissier …

Les paysans et les crêpes

Des traditions toujours plus … traditionnelles

L’épreuve n’est toujours pas terminée pour le cuisinier en herbe qui vient de réussir sa crêpe ! S’il veut s’assurer des récoltes fleurissantes au cours de l’année, il faut encore aller plus loin dans le protocole : cette crêpe brillamment poêlée devait rester dans la maison tout au long de l’année, généralement placée au-dessus de l’armoire principale. Il fallait alors déposer le Louis d’or à l’intérieur de la pâtisserie, avant de donner le tout à un malheureux lors de la prochaine Chandeleur. L’histoire ne dit pas ce dernier mangeait vraiment la crêpe vieillie un an sous la poussière …

https://www.bigmoustache.com/blog/bigmelimelo-est-ce-quon-peut-vraiment-manger-toutes-ces-crepes/

Vous connaissez maintenant tous les secrets des crêpes de la Chandeleur. Maintenant, à vos poêles !

Partager:
ARTICLE PRÉCÉDENT
Huile de Ricin : quelle utilisation ?
ARTICLE SUIVANT
Comment avoir une belle barbe ?

0 Commentaire

Répondre