Rasoir 3 lames : Le Trois Frères de Big Moustache - BIG Blog
15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://www.bigmoustache.com/blog 300 0

LIVRAISON PAR MONDIAL RELAY GRATUITE, DÈS 50€ D'ACHATS (FRANCE MÉTROPOLITAINE) 🎉

01 48 05 08 73

Rasoir 3 lames : Le Trois Frères de Big Moustache

Soyez décontracté ! Vous êtes entre de bonnes mains. Celles de trois lames réunies sur un rasoir à la recherche du million… de poils. Quand vous l’aurez, vous ne le quitterez plus.

Avec le Trois Frères, Big Moustache réécrit l’histoire de trois amis qui se retrouvent avec un héritage commun de précision, de confort et d’excellence, sans doute venu de leur mère patrie. Angela Merkel ne dira pas le contraire, « großen Schnurrbart ist wunderbar Qualität ».

image

Alors plongez dans l’aventure ! Soyez prêt à affronter les publicitaires véreux et les notaires rigides, commencez une nouvelle vie, affranchissez-vous des grandes marques qui vous plument. Si vous pensez comme nous que le marketing Giletkinson est aussi superflu qu’un monochrome de Whiteman, osez ! Vous verrez la satisfaction de la liberté retrouvée n’a pas d’égale.

Le Trois Frères est un rasoir haut de gamme composé d’un manche en métal chromé, qui tel un Braque ou un Vasarely brillera dans votre salle de bain, et de trois lames en acier allemand de grande précision. Pas d’entourloupe, pas de mauvaise combine, le Trois Frères a passé tous les tests de qualité ! Si vous avez un doute appelez les huissiers, et ils vous le diront : Le Trois Frères a des lames taillées pour vous raser au plus près.

Big Moustache c’est plus qu’un rasoir. C’est aussi le confort de recevoir tous les mois ses lames à domicile. Pour Le Trois frères, ça sera 4 recharges de lames par mois.

C’est donc simple et clair, pour 5€ par mois, vous retrouvez votre liberté et votre tranquillité.

Ne reste plus qu’une question : qu’allez-vous faire du temps et de l’argent économisé ?

image

Partager:
ARTICLE PRÉCÉDENT
L’histoire de La moustache du gendarme
ARTICLE SUIVANT
Le printemps de la moustache

0 Commentaire

Répondre